L'effet Pinocchio

L’effet Pinocchio

ou comment le maire a manipulé les parents d’élèves

sur la question des rythmes scolaires 

 

En discutant avec des parents d’élèves, nous n’avons pas été surpris d’apprendre que le maire leur proposait une solution qui n’était conforme ni à la loi ni au décret n° 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l'organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires.

La solution qu’il a présenté au Conseil Municipal du 12 décembre 2013 consiste en effet à organiser des journées allégées sans les compenser par le samedi ou par le mercredi, mais en allongeant la période scolaire jusqu’à mi-juillet. Aucune commune environnante ne le suit évidemment dans cette voie.

Le maire a purement et simplement trompé les parents pour ne se mettre personne à dos juste avant sa campagne électorale.

Bel exemple de manipulation ! Ni mercredi, ni samedi, tout le monde est content, oui mais… cette solution se révèle IMPOSSIBLE à mettre en œuvre car elle est ILLEGALE. Étonnant, non ?

Lire notre article

Encore des approximations... de la part de mon correspondant qui n'a que des certitudes.

Voir le commentaire n° 4 ci-dessous... que j'ai publié en dépit de son lassant plaidoyer pour son maître !

 

Bon, on ne lui en veut pas vraiment, il faut pouvoir lire le texte exact du décret n° 2013-77 qui prévoit la mise en place d’une semaine scolaire de 24 heures d’enseignement réparties sur 9 demi-journées afin d’alléger la journée d’enseignement.

 

Les heures d’enseignement sont organisées les lundi, mardi, jeudi et vendredi et le mercredi matin, à raison de cinq heures trente maximum par jour et de trois heures trente maximum par demi-journée. Le directeur académique des services de l’éducation nationale peut donner son accord à un enseignement le samedi matin en lieu et place du mercredi matin lorsque cette dérogation est justifiée par les particularités du projet éducatif territorial et présente des garanties pédagogiques suffisantes.

 

Voir le texte du décret ci-dessous.

Décret no 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires
Décret n° 2013-77 sur l'organisation du
Document Adobe Acrobat 89.5 KB
Commentaires: 14 (Discussion fermée)
  • #14

    citoyensethumanistes (mardi, 28 janvier 2014 21:48)

    Aujourd'hui, nous avons encore été gratifiés d'un long article de notre ami jaidesdoutesasceaux. Contrairement à mon habitude, je ne le publierai pas. Outre qu'il est trop long, il s'agit d'un fatras d'arguments sans rapport avec les sujets auxquels il souhaite répondre, une sorte de plaidoyer pro domo à la gloire de notre "lider maximo".

    A croire d'ailleurs que c'est ce dernier qui écrit dans son style fleuri. Vous savez, cette façon de répondre à coté des questions qu'on lui pose.

    Il vous explique : "j'ai fait planter des fleurs dans toutes les jardinières de la ville", alors que vous lui demandez pourquoi les toits de la ville sont occupés par les fournisseurs de téléphonie qui posent leurs antennes 4G.

    Si vous lui expliquez que la 4G est dangereuse pour la santé, il vous expédie d'un revers de main en disant que les velib ne peuvent pas remonter la côte de l'avenue de Fontenay.

    Si vous lui dites que tout cela n'a aucun rapport avec l'inquiétude des mères de famille préoccupées par la santé des enfants dans la cour des écoles, il vous répond que vous êtes toujours dans la critique systématique alors que lui, il est dans l'action, et que, d'ailleurs, il a son passeport pour la Suisse.

    Il est très doué, notre "lider maximo". Tiens, pourquoi pas à Cuba ?

    A propos des antennes 4G, il va falloir qu'on en parle...

  • #13

    ParIsis (mardi, 28 janvier 2014 21:32)

    Chère madame Isis
    Je trouve que vous êtes bien bonne de répondre à M. ou Mme Jaidesdoutes alias PYRRHON qui semble être téléguidé(e) par le maire actuel pour le défendre envers et contre tout et dont vous dites que sa prose est hilarante.
    Peut-être, mais malheureusement ses propos sont longs et confus et on se lasse vite d'en poursuivre la lecture ; ce qui ne contribue pas au but qu'il (elle) poursuit. Il serait souhaitable qu'il (elle) exprime de façon concise ses opinions qui peuvent être intéressantes.
    Bien cordialement.

  • #12

    citoyensethumanistes (lundi, 27 janvier 2014 15:24)

    Cher Monsieur ou Madame Jaidesdoutesasceaux, votre commentaire appelle de ma part les observations suivantes :

    1) Il semble que la majorité des électeurs Scéens ne soient pas du tout d'accord avec leur maire, même sur certains sujets, puisqu'en 2011 ils l'ont révoqué de sa fonction de conseiller général.

    2) Le problème soulevé n'est pas celui des activités périscolaires mais celui des jours d'enseignement.

    L'article D. 521-10 du Code de l'Éducation indique que l'enseignement est dispensé les lundis, mardis, jeudis, vendredis et mercredis matins.

    L'article D. 521-12 du même Code indique qu'une dérogation peut être accordée pour ces jours, par exemple pour que l'enseignement n'ait pas lieu les mercredis matins, mais à la condition que ce soit justifié par des particularités du projet éducatif.

    Or le maire de Sceaux a demandé une telle dérogation alors qu'il n'existe manifestement aucune particularité de ce genre dans cette commune ; cette demande était donc assez surprenante.

    Je vous rappelle enfin que, selon l'article L. 2122-27 du Code Général des Collectivités Territoriales, le maire est chargé, sous l'autorité du représentant de l'État (c'est-à-dire le Préfet ou le Sous-Préfet) de l'exécution des lois et règlements nationaux.

  • #11

    Isis (lundi, 27 janvier 2014 15:08)

    Ah M. jaidesdoutesasceaux, ! Votre prose est toujours hilarante. Vous mettez une ambitiance disco sur ce site. Vous avez des doutes excepté sur le maire.
    Comprenez qu'on s'interroge car enfin, vous vous présentez en héritier de Pyrrhon, mais on vous voit plutôt descendre de Diogène de Sinope (le cynique). Si C&H vous laisse la parole en démocrates, et je les en remercie car encore une fois, je vous trouve très drôle !, je m'étonne que vous puissiez voir une lueur de démocratie dans la gestion du maire actuel. Je vais vous donner un exemple récent : pas plus tard que ce matin, en allant faire mes courses, j'ai rencontré M. Lancrenon, délégué UMP de Sceaux, qui m'a expliqué que le maire venait de censurer une partie du texte de la tribune UMP qui doit paraître dans SceauxMag en février prochain. Je suis moi-même sympathisante UMP et je suis extrêmement choquée. Est-ce cela que vous appelez un maire démocrate ? Pour ma part, je ne vois dans cette attitude de censeur que bassesse, mesquinerie et au final, insignifiance. Sur ce simple fait, je considère que M. Laurent ne mérite pas la fonction qu'il occupe. On ne peut pas continuer avec ce guignol aux manettes. Mais c'est bientôt fini, Dieu merci !

  • #10

    jaidesdoutesasceaux@gmail.com (vendredi, 24 janvier 2014 18:44)

    Dans toute démocratie, il me semble possible d'être d'accord avec son Maire sur certains sujets et pas forcément sur d'autres. Vous m'injuriez à sous-entendre que j'aurai un "Maître" Maire. Je ne fais que rechercher à informer de la Vérité, et les rythmes scolaires ont fait l'objet d'un débat démocratique et très riche à Sceaux auquel trop de gens critiquent sans y avoir participé. De plus, vous m'obligez à avoir constaté depuis plus de 10 ans, de mémoire, que la Ville de Sceaux a été très en avance sur les activités périscolaires, en contact direct avec les établissements scolaires, ne vous déplaise... Par ailleurs, il me semble que votre analyse devrait peut-être être enrichie par l'autonomie de Droit des Villes concernant, par exemple, les activités périscolaires... qui n'a rien à voir avec les décrets... De plus, vous oubliez de dire que la Loi impose un report de charges très important au niveau des villes... Et j'aimerai vous entendre avoir d'autres propos dans un but d'économies à faire par la ville...
    Je vous remercie de me laisser m'exprimer sur votre blog, ce qui prouve votre respect de la démocratie, comme c'est le cas à Sceaux, toutes tendances confondues.

  • #9

    CICÉRON (dimanche, 22 décembre 2013 15:37)

    Monsieur PYRRHON, vous êtes un grand spécialiste du doute et effectivement c'est votre droit.

    Par conséquent il serait bien que vous fassiez part de vos doutes (motivés, bien entendu) sur le contenu des divers articles figurant dans les rubriques "Critiques et propositions" ou "Commentaires libres".

    Grand merci à vous.

  • #8

    PYRRHON (dimanche, 22 décembre 2013 12:58)

    Parfaitement je doute et alors ? J'en ai bien le droit quand même.

    Par exemple je doute que le maire actuel soit réélu en mars prochain.
    Et qui peut affirmer péremptoirement le contraire, hein ! je vous le demande ?

    Par conséquent je suis fondé à douter de cela, même si çà ne plait pas à certains.

    Non mais tout de même !

  • #7

    Ah ! la philosophie, quelle merveille ! (samedi, 21 décembre 2013 21:21)

    Ce site est particulièrement intéressant parce qu'on y trouve des célébrités, M. JOURDAIN mais aussi M. PYRRHON.

  • #6

    Marcus Tullius CICERO (samedi, 21 décembre 2013 21:11)

    Le plus grand philosophe, orateur et homme politique de la Rome antique.
    Avocat désintéressé et moraliste, il a contribué avec succès à la défense de l'intérêt général.
    Sa pensée humaniste était centrée sur la notion de dévouement civique.

  • #5

    Marcus Tullius CICERO (samedi, 21 décembre 2013 20:28)

    Modification des rythmes scolaires

    Par décret n° 2013-77 du 24 janvier 2013 l'article D.521-10 du Code de l'éducation a été ainsi modifié :
    "La semaine scolaire comporte pour tous les élèves vingt-quatre heures d'enseignement.
    Les heures d'enseignement sont organisées les lundis, mardis, jeudis, vendredis et le mercredi matin, à raison de 5h30 maximum par jour et de 3h30 maximum par demi-journée......dans le respect du calendrier scolaire national prévu par l'article L.521-1 du Code de l'Éducation".

    A savoir que, selon le projet du Ministère ayant consulté les syndicats, la fin des cours aura lieu :
    - en 2015 le 4 juillet
    - en 2016 le 2 juillet
    - en 2017 le 5 juillet.

    Selon l'article L.2122-7 du Code général des collectivités territoriales
    "Le maire est chargé, sous l'autorité du représentant de l'État dans le département, de la publication et de l'exécution des lois et règlements" (nationaux).

  • #4

    jaidesdoutesasceaux@gmail.com (jeudi, 19 décembre 2013 20:17)

    Je suis très surpris de vous voir réagir aujourd'hui, alors que depuis plus d'un an, les personnes qui s'intéressent au sujet des rythmes scolaires ont participé à de multiples réunions, auxquelles étaient présentes les personnels des établissements scolaires (et pas que des professeurs), les associations culturelles et sportives de la ville et enfin, des personnels de la Ville et des élus de la majorité municipale, tous motivés par nos chérubins de tous âges, et c'est tout... Vous n'y étiez pas... Le débat fut riche, très ouvert et dense, ne vous déplaise. au lieu de critiquer, vous auriez mieux fait de participer...
    Quand à se demander qui est Pinocchio... regardez vous dans un grand miroir... car vous mentez par omission et méconnaissance. Si vous étiez venu à ces réunions, vous ne sauriez vous permettre quelque critique que ce soit.
    La critique est aisée, mais l'art est difficile, surtout quand on aborde des sujets qui ont fait l'objet d'un véritable débat d'idées et de propositions. La position de la Ville, exprimée par M. le Maire, Philippe Laurent, est le reflet de la Démocratie qui existe bien à Sceaux, car j'y étais...

  • #3

    citoyensethumanistes (dimanche, 15 décembre 2013 00:02)

    Bah oui, quoi ? Cela ne se passe pas partout de cette façon ?

  • #2

    SCÉEN (jeudi, 12 décembre 2013 23:14)

    C'est pas vrai, on est comme tout le monde.

  • #1

    MANDRIN (jeudi, 12 décembre 2013 22:58)

    Et pourquoi respecterait-on les lois ? Hein je vous le demande.
    Surtout quand on habite à Sceaux.
    Une commune où l'on est au-dessus des lois, bien au-dessus, car on est dans une commune d'élite, mais oui il ne faut pas avoir peur de le dire.

Réseaux sociaux


Si notre projet vous intéresse, n'hésitez pas à nous le faire savoir, soit en nous contactant à l'adresse suivante :

 

contact@citoyensethumanistes.fr

 

soit en vous inscrivant à la lettre d'information (Newsletter) en renseignant votre adresse e-mail.