La "prison" de retraite Renaudin

Curieux ! La "prison" de retraite n'est toujours pas occcupée. L'administration pénitentiaire n'a sans doute pas eu le temps de procéder aux transfèrements des "condamnés" du quatrième âge.

 

Lire nos articles sur la maison de retraite Renaudin

Commentaires: 8 (Discussion fermée)
  • #8

    La maison de retraite Renaudin (mercredi, 12 février 2014 22:17)

    La maison de retraite Renaudin a une façade sur la rue Hippolyte Boulogne qui est entièrement recouverte de barres métalliques sur toute sa largeur et de bas en haut. Un tel aménagement empêche les Sapeurs-Pompiers d'évacuer des personnes par leur grande échelle en cas d'incendie. C'est sans doute une des raisons pour lesquelles la Commission départementale de sécurité (dont les Sapeurs-Pompiers font partie) n'a pas autorisé l'ouverture de l'établissement.

  • #7

    La Chkoumoune du maire pour les municipales (lundi, 27 janvier 2014 19:45)

    Cette construction hideuse est inadaptée à son usage car les personnes âgées ont tendance à être dépressives, il leur faut donc de la lumière et des fenêtres ouvertes sur la nature. Au lieu de créer un bâtiment dont les chambres s'ouvriraient sur un jardin intérieur, le maire a choisi un blockhaus dans lequel nos aînés vont se sentir en prison puisqu'ils n'auront de vue que sur des barreaux, la route bruyante et/ou un bâtment en vis à vis proche. Et tout cela à un tarif délirant, comme toujours à Sceaux, puisqu'on sait que le maire ne regarde jamais à l'économie : "c'est pas mon pognon ! mais j'fais c'que j'veux, j'ai le POUVOIR....!!!!"
    Il faut aussi que je vous dise que le maire a tellement bien choisi les entreprises qui ont collaboré que deux d'entre elles ont fait faillite !
    "Dis M. Ubu, combien ça coûte à la maison de retraite deux faillites successives ?"
    Ce chantier va mettre la chkoumoune au maire pour les municipales, je vous le prédis !

  • #6

    Résident outré (samedi, 11 janvier 2014 21:19)

    Pas plus tard que l'autre jour, je me demandais encore quand ils allaient
    démonter l’échafaudage... Apprendre que c'est définitif me rend encore
    plus furax. C'est une honte. Une triste ironie aussi.

    C'est comme ça que l'on montre son respect pour nos aînés, en démolissant l'une des traces qui nous restait de notre riche patrimoine pour en placer une qui fera sûrement jaser des générations futures.

    Après la défiguration de la mairie, la construction des "carrés" ô combien "natures" (qui tue à feux doux le pauvre arbre emprisonné au milieu),
    et tous ces autres transformations totalement inappropriées que subit notre
    belle petite ville, il y a de quoi se poser des questions sérieuses sur le fond visiblement tordu de la pensée de nos "décideurs", en fort décalage par rapport au souhait de leurs "administrés".

  • #5

    François de MALHERBE (samedi, 11 janvier 2014 18:31)

    En face de la prison de retraite ce n'est pas la place du Général de Gaulle, c'est l'esplanade Philippe LAURENT, ainsi appelée en hommage à ce grand Maire qui a donné l'autorisation de construire cette prison pour seniors délinquants.
    L'adresse de cette prison étant 15 rue Voltaire 92330 Sceaux.

  • #4

    habitesceaux (mercredi, 08 janvier 2014 09:26)

    Nos pauvres aînés attendent toujours depuis des mois leur transfert vers ce bunker métallique. Pourquoi ? Aucune explication du conseil d'administration dont le président est le Maire actuel .
    Cette construction hideuse est encore une fois une illustration de la volonté du maire de bétonner et de dénaturer sceaux. La prochaine étape sera la place Charles de Gaulle en face.

  • #3

    SENIOR (lundi, 06 janvier 2014 20:12)

    Effectivement la maison de retraite Renaudin comporte sur sa façade un grillage qui fait ressembler cet établissement à une prison et qui peut faire croire que ses pensionnaires sont des délinquants ; ce qui peut dissuader certains retraités d'y séjourner.

  • #2

    citoyensethumanistes (lundi, 06 janvier 2014 17:09)

    Encore faut-il que ces détenus soient suffisamment sveltes pour tourner autour de leur lit dans leur chambrette exiguë, avant de s'extraire par les porte-fenêtres étroites, qu'ils soient des praticiens de l'échelle verticale à larges barreaux, et qu'ils ne craignent pas de s'empaler sur le haut de la grille au "design" déstructuré.

    On pourrait se demander, à propos de cette curieuse grille, si elle n'aurait pas été plus dans le ton des habituels projets de la majorité municipale, en étant hérissée de barbelés ou élaborée dans ce bel acier rouillé que nous aimons tant sur la Coulée verte ?

    Mais on en demande trop sans doute !

  • #1

    LATUDE (lundi, 06 janvier 2014 12:02)

    Effectivement c'est une prison mais dont on peut s'évader facilement, ce qui est quand même un avantage.

    Peut-être pourrait-on ajouter au nom de la fondatrice de cet établissement le nom de son président actuel qui, en tant que maire actuel, a donné l'autorisation de le construire : "Prison de retraite RENAUDIN-LAURENT"

Réseaux sociaux


Si notre projet vous intéresse, n'hésitez pas à nous le faire savoir, soit en nous contactant à l'adresse suivante :

 

contact@citoyensethumanistes.fr

 

soit en vous inscrivant à la lettre d'information (Newsletter) en renseignant votre adresse e-mail.