L'extension de la mairie de Sceaux

Autrefois les architectes étaient à la fois des ingénieurs en bâtiment et des artistes ; ils étaient formés par la prestigieuse École nationale supérieure des beaux-arts qui comportait quatre disciplines :peinture, sculpture, gravure, architecture.

Les meilleurs d'entre eux étaient récompensés par le Grand Prix de Rome qui a été créé en 1720 et qui leur permettait de séjourner environ un an dans la Villa Médicis à Rome pour perfectionner leur art.

Mais il semble qu'à partir de 1968 l'architecture n'ait plus été considérée comme un art puisque son enseignement n'a plus été dispensé dans cette École mais dans huit Écoles nationales supérieures d'architecture ne comportant plus le mot "art" dans leur titre.


Par ailleurs le Grand Prix de Rome a été supprimé et remplacé par un Grand Prix d'Architecture.

Et effectivement, à partir de 1970, on a commencé à construire, en particulier à Paris, des bâtiments gigantesques comme la Tour Montparnasse, le Front de Seine, le Centre Pompidou, le quartier Italie ou La Défense, qui n'avaient rien d'artistique au sens où l'on entendait ce mot jusqu'alors.

 

Ensuite sont apparus des bâtiments avec façades en verre, plus économiques que des façades en béton. Et surtout on a commencé à construire ce genre de grands bâtiments tout près de bâtiments classiques des siècles précédents.

Les divers bâtiments du Palais du Louvre à Paris ont été construits du 16° siècle au 19° siècle, mais tous de même hauteur, et il faut bien regarder pour s'apercevoir qu'ils ont des styles légèrement différents car ils ne font pas contraste entre eux.

A Sceaux (Hauts-de-Seine) l'architecte Claude NAISSANT a construit en 1843 la mairie 68 rue Houdan ; puis en 1865 la sous-préfecture 122 rue Houdan, ensemble de bâtiments en pierres de taille d'un étage sur rez-de-chaussée, constitué autour d'une cour par un corps principal flanqué de deux ailes identiques.


A la suppression de la sous-préfecture cet ensemble de bâtiments est devenu la mairie de Sceaux en 1887.

En 2004 le Conseil municipal a décidé de construire une extension de cette mairie, laquelle extension aurait pu être de style analogue ; au lieu de cela a été construit un bâtiment de deux étages sur rez-de-chaussée avec bien entendu une façade en verre comme c'est la mode actuellement ; ce qui contraste avec les bâtiments existants et ce qui par conséquent n'a rien d'artistique ni d'esthétique ; l'art et l'esthétique supposant l'harmonie, ce qui est loin d'être le cas.

Réseaux sociaux


Si notre projet vous intéresse, n'hésitez pas à nous le faire savoir, soit en nous contactant à l'adresse suivante :

 

contact@citoyensethumanistes.fr

 

soit en vous inscrivant à la lettre d'information (Newsletter) en renseignant votre adresse e-mail.