Le belvédère

Ce n'est pas possible, le résultat est tellement hideux que ce projet ne peut avoir été choisi par souci esthétique. Alors quoi ? Quel intérêt de faire cette dépense ? Quel montage financier a pu permettre un tel choix ?

Sans compter les bancs qui n'incitent pas les promeneurs à larelaxation et à la quiétude, mais qui draînent la nuit les petits trafiquants de nos banlieues discrètes.

 

On peut surtout s'interroger sur la légitimité de la démocratie locale qui met entre les mains d'un seul individu, pour peu qu'il soit élu, le pouvoir de changer l'esthétique d'une ville par "caprice".

 

On nous dira : "il y a eu concertation". Concertation, ah, la bonne blague !

Réseaux sociaux


Si notre projet vous intéresse, n'hésitez pas à nous le faire savoir, soit en nous contactant à l'adresse suivante :

 

contact@citoyensethumanistes.fr

 

soit en vous inscrivant à la lettre d'information (Newsletter) en renseignant votre adresse e-mail.