Revivre à Sceaux

"Vivre à Sceaux", tous ceux qui découvrent Sceaux, ses jardins, ses belles maisons anciennes aux proportions humaines et aux architectures équilibrées, la sérénité et le calme de cette ville située à l’écart des grands axes routiers d’accès à Paris, ont envie de s’y arrêter, d’y revenir, et bien souvent, d’y vivre.

 

"Vivre à Sceaux", cela ne doit pas être seulement le slogan que s’est approprié la majorité municipale actuelle. Vivre bien à Sceaux n’est pas plus son apanage.

 

Après toutes les années de règne de ce maire, les Scéens, préoccupés par la tournure des évènements, devraient plutôt crier désormais « Survivre à Sceaux » !

 

Survivre à l’endettement inouï dans lequel le maire nous a embarqués comme aux commandes d’un autocar fou dévalant une route de montagne et dont on sait qu’il va finir dans le ravin au prochain virage.

 

Survivre aux pratiques financières désastreuses du maire qui pense qu’on s’enrichit en s’endettant.

 

Survivre à la braderie du patrimoine scéen dans une frénésie de construction qui livre la ville aux promoteurs.

 

Survivre à la mégalomanie du maire qui, sous couvert de modernisme architectural, détruit ce qui fait le charme de Sceaux.

 

Aujourd’hui, il faut sortir de cette spirale infernale et destructrice, il faut revivre !

 

Revivre, c’est retrouver un calme et une sérénité perdus, en réduisant la dette de la commune et en gérant les fonds publics en « bon père de famille ».

 

Revivre, c’est renoncer aux projets absurdes, laids et coûteux. Faisons évoluer la ville sans lui faire perdre son âme ou son charme.

 

Revivre, c’est trouver des solutions aux problèmes de transport permettant aux scéens de se déplacer pour leurs besoins professionnels et quotidiens.

 

Revivre, c’est combattre la spéculation en permettant à tous, même aux moins fortunés, de vivre à Sceaux sans en être chassés par la pression fiscale.

 

Revivre, c’est se battre pour essayer de sauvegarder, s’il n’est pas trop tard, un art de vivre assez rare en Île de France.

 

Revivre, c’est le projet que porte des scéens de bon sens, tolérants et respectueux d’autrui, désireux de protéger une société pluraliste, conscients du patrimoine exceptionnel de la ville et de la nécessité de protéger et d’embellir cet héritage.

 

Revivre à Sceaux, c’est le projet que porte notre association, pour que Sceaux redevienne la ville que nous aimions !

Réseaux sociaux


Si notre projet vous intéresse, n'hésitez pas à nous le faire savoir, soit en nous contactant à l'adresse suivante :

 

contact@citoyensethumanistes.fr

 

soit en vous inscrivant à la lettre d'information (Newsletter) en renseignant votre adresse e-mail.