Le trombinomètre du maire

Ceux qui feuillètent les magazines des villes voisines (Antony ou Chatenay) trouveront que les maires y sont très discrets. Effectivement, ils n'apparaissent en photo qu'une à deux fois dans chaque numéro mensuel.

 

Dans ces conditions, il est amusant, intrigant, agaçant… de constater que le maire de Sceaux est on ne peut plus présent dans le magazine de notre ville. On voit partout sa trombine de monsieur « satisfait de son importance »…

 

Il faut ainsi se demander pourquoi il aime tant se faire prendre en photo, à tel point qu'il apparaît 8 fois dans le magazine de mai 2013 qui fait 40 pages. Voici donc une bonne raison de se payer le plaisir de faire son trombinomètre !

 

Nous observons qu’au fur et à mesure que les élections municipales se rapprochent, la tension devient de plus en plus palpable ! Depuis 2010, la tendance générale du graphique est parlante !

 

Le maire de Sceaux se servirait-il de notre magazine, payé par nos impôts pour sa campagne des municipales 2014 ?

 

On comprend mieux pourquoi il emploie 7 personnes au service « communication » alors qu’il prétend que la commune ne dispose pas de moyens financiers suffisants pour développer une police municipale qui se voit réduite à une équipe de 6 agents pour 20 000 habitants !

 

Réseaux sociaux


Si notre projet vous intéresse, n'hésitez pas à nous le faire savoir, soit en nous contactant à l'adresse suivante :

 

contact@citoyensethumanistes.fr

 

soit en vous inscrivant à la lettre d'information (Newsletter) en renseignant votre adresse e-mail.