La République

Est-il besoin de rappeler que le mot « République » vient « Res Publica », la chose publique des Romains ? Non !

 

 

On sait aussi que ce mot désigne l’intérêt général puis le gouvernement, la politique et enfin l’État.

 

Platon et Aristote évoquent ce système politique, avant que Cicéron dans « De la république » traite de toutes les formes de gouvernement.

 

Au XVIème siècle, Jean Bodin a publié « Les six livres de la République » dans lequel il décrit la République comme le « droit gouvernement de plusieurs ménages et de ce qui leur est commun, avec puissance souveraine ».

 

Revenons plutôt sur les principes fondamentaux de la République française tels qu’ils sont énoncés dans sa devise : « Liberté, Égalité, Fraternité ».

 

Ces principes se caractérisent par l’exercice par les citoyens de droits intangibles, à la fois politiques et sociaux. L’article 1er de la Constitution stipule que « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ».

 

  • Indivisible pour le fait qu’aucun individu ne peut s’attribuer l’exercice de la souveraineté nationale que seul le peuple exerce par la voie de ses représentants.
  • Laïque parce que la liberté de croyance implique la séparation des Églises et de l’État, aucune religion n’ayant de statut privilégié au sein de la République et chaque individu disposant de la liberté de ses opinions et de sa foi.
  • Démocratique dans le respect des libertés fondamentales et par la désignation des différents pouvoirs au suffrage universel.
  • Sociale par l’affirmation du principe d’égalité.

 

 

S'agissant de l'égalité voir l'article en lien sur les inégalités.

Réseaux sociaux


Si notre projet vous intéresse, n'hésitez pas à nous le faire savoir, soit en nous contactant à l'adresse suivante :

 

contact@citoyensethumanistes.fr

 

soit en vous inscrivant à la lettre d'information (Newsletter) en renseignant votre adresse e-mail.